L’astuce numéro un pour prendre soin de vous

soin

L’automne est là. Avec lui viennent un temps un peu plus frais, moins de soleil et de gros tas de feuilles mortes qui s’accumulent dans les rues et dans le jardin. Et chez certains, d’une certaine morosité. 

S’il y a quelques années, le mot d’ordre était de travailler dur, sans s’arrêter et ne « pas s’écouter », le vent a tourné, et aujourd’hui tout le monde le dit : il faut prendre soin de soi.

Vaste programme : comment prend-t-on « soin de soi », en réalité ? Nous vous donnons quelques pistes pour vous y mettre en toute sérénité.

Communiquer avec soi-même

Comment est-ce que je me sens ?

Il s’agit de la question primordiale, celle que l’on ne se pose pas assez souvent. Le corps est notre lien à la réalité. Et les messages qu’il nous envoie sont bien souvent des signaux destinés à nous faire changer des choses dans notre mode de vie. Des douleurs récurrentes ?

Une grosse fatigue ? De la lassitude ? Arrêtez-vous dans votre course effrénée et demandez à votre corps comment il se sent vraiment. Si la réponse (honnête) est « mal », alors il est grand temps de faire une pause et de vous occuper un peu de vous.

De quoi ai-je besoin ?

Pas besoin de partir en voyage au bout du monde pour se ressourcer. Vous pouvez trouver un remède beaucoup plus près de vous et beaucoup plus abordable. L’état « négatif » dans lequel vous vous trouvez peut-être – dans lequel on se trouve tous à un moment ou à un autre – révèle un besoin que vous n’assouvissez pas. Vous êtes en colère ?

Vous avez besoin de vous défouler, de plus vous écouter et de dire les choses. Vous êtes triste ? Vous avez besoin de faire des choses qui vous emplissent de joie, de voir les personnes que vous aimez, de plus vous aimer vous-même. Vous êtes fatigué ? Vous avez besoin de repos physique et mental, c’est-à-dire autant d’en faire moins que de vous chouchouter physiquement.

Passer à l’action

Vous avez quelques idées d’actions-remèdes pour vous ressourcer ? Alors programmez-en une, au moins, dans la semaine à venir, aujourd’hui si vous le pouvez.

Nous vous donnons quelques idées dans la suite de cet article dans lesquelles vous pourrez piocher, même si intuitivement, vous savez ce que vous aimez faire et ce que vous aimeriez faire plus souvent.

Passer à l’action, cela veut aussi dire se dégager du temps pour soi. Si vous avez trop à faire, déléguez les tâches (au travail comme à la maison!). Si vous avez trop de travail, refusez le travail supplémentaire.

Si vous avez besoin de temps pour vous, aménagez-vous au moins 20 minutes par jour de temps personnel, pendant lequel vous en vous occupez que de vous-même. Vous en avez le droit et vous le méritez !

Quelques exemples d’activités-ressources pour prendre soin de vous

Un petit séjour bien être en thalasso

Si la thalasso ou le spa donnent souvent l’image de loisirs de luxe, il existe pourtant de nombreux centres de bien être très abordables, qui permettent de s’offrir un moment hors de chez soi, seul, en couple ou bien avec des amis.

Il s’agit avant tout d’un engagement envers vous-même à prendre soin de vous et de votre corps, et rien que pour ça, nous vous conseillons de tenter l’expérience au moins une fois.

Quant à l’impact bénéfique de la thalasso sur le corps, il est bien réel : la thalassothérapie, avec les bains, le spa et les massages, permet de détendre les muscles de façon durable, de calmer l’esprit et de détoxifier le corps. Une parenthèse bien méritée.

Respirer

Vous arrive-t-il dans la journée, lorsque vous avez beaucoup de chose à faire et à penser, de vous arrêter pour vous rendre compte… Que vous étiez en totale apnée ?

À force de faire une multitude de choses, de suivre des listes, et de penser en permanence à demain, à hier, aux autres, aux problèmes que l’on a ou que l’on pourrait avoir, nous en oublions souvent de respirer.

Pourtant, la respiration a un lien direct avec notre corps et nos émotions. Lorsque nous sommes détendus et que le corps est au repos, la respiration se ralentit ; lorsque nous paniquons ou que notre corps est en action, notre respiration s’accélère.

Si ce processus est automatique, le fait de contrôler notre respiration peut, à l’inverse, nous permettre de nous détendre. Si vous vous sentez anxieux, stressé, fatigué, triste ou en colère, arrêtez-vous de faire ce que vous étiez en train de faire, asseyez-vous et posez vos mains sur votre ventre.

Inspirez profondément en gonflant le ventre, puis expirez et sentez votre ventre se dégonfler. Fermez les yeux si cela vous aide. En quelques minutes, vous sentirez votre corps se détendre et votre esprit s’éclaircir. C’est la base de la méditation !

Créer un cocon rien que pour soi

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de la tendance hygge ? Arrivé récemment du Danemark, le concept a déjà beaucoup d’adepte en France.

Le hygge est un art de vivre qui consiste à profiter des petits bonheurs de la vie, notamment en aménageant ses espaces de vie de façon à s’y sentir bien. Il s’agit de faire de son intérieur un véritable cocon, confortable, chaleureux, un endroit qui vous donne envie de sourire.

Ce qui ne veut pas dire que votre appartement doit absolument ressembler à une photo de magasine et être parfaitement décoré, ou que vous devriez investir dans des lots de bougies dès maintenant.

Ajoutez des détails qui vous plaisent, des plaids ou des couvertures sur le canapé, sortez vos décorations de Noël en avance si vous en avez envie.

Ce qui importe, c’est que vous ayez envie de rentrer dans votre maison le soir parce que vous saurez que vous vous y sentez bien.

Ses relations avec les autres

Dernier conseil, et pas des moindres : faites régulièrement un tri dans vos relations. S’il y a des personnes avec qui vous ne pouvez pas être vous-même, ou en présence que qui vous ne vous sentez pas à l’aise, évitez de les voir ou de les contacter.

Si certaines ont essayé de vous manipuler ou de vous faire du mal, montrez-leur la direction de la porte – vous méritez qu’on vous respecte.

Si au contraire, certaines personnes vous font vous sentir bien, à l’aise, et si vous aimez la personne que vous êtes en leur compagnie, alors voyez-les le plus fréquemment possible et dites-leur qu’ils comptent pour vous.

Souvenez-vous, nous sommes extrêmement influencés par les personnes qui nous entourent. Il n’y a rien de honteux à s’éloigner de ceux qui nous font nous sentir tristes, stressés, déprimés ou mal dans notre peau.

Au contraire, prendre soin de soi, c’est aussi s’assurer que l’on évolue dans les meilleures conditions possibles.

Il y a de nombreux moyens de prendre soin de soi. Tout dépend de votre état du moment -mental, physique-, de vos goûts et de vos intérêts.

N’oubliez pas cependant que le bien-être ne doit pas devenir une course effrénée de plus dans laquelle vous vous épuiseriez. Personne ne vous demande d’être parfaitement stable ou heureux en permanence. Ce qui compte, c’est de savoir s’écouter, ralentir. Et prendre le temps.